Éditorial

Solutions et responsabilité du gouvernement

Contrairement au gouvernement du Québec, la FMOQ a fait de l’amélioration de l’accès aux soins de première ligne sa priorité depuis longtemps. Nous parlons et proposons des pistes de solution sur cet enjeu incontournable depuis des années. D’ailleurs, il y a 16 mois (oui 16 mois !), un comité spécial de la FMOQ rendait public un rapport contenant des recommandations précises sur la question. Malheureusement pour les Québécois, nos interlocuteurs au gouvernement ont toujours eu leurs raisons de faire la sourde oreille à nos propositions.

Lire la suite

La vie professionnelle

Beaucoup de médecins font de la télémédecine sans même le savoir. Qu’est-ce exactement ? « Ce sont toutes les activités médicales que le clinicien va exercer par l’intermédiaire des technologies de l’information et de la communication (TIC) lorsque le patient n’est pas en personne devant lui », indique Mme Christiane Larouche, avocate à la FMOQ. La définition inclut l’emploi d’Internet et de la téléphonie mobile, mais pas du télécopieur.

Le profil du médecin de CLSC change. Ce clinicien est dorénavant un omnipraticien à la pratique variée, qui suit des patients et a diverses activités au sein de son établissement de soins. Il exerce souvent dans d’autres milieux que le CLSC et est généralement ré­munéré selon plusieurs modes. C’est le nouveau portrait qui émerge du son­dage qu’a mené l’Association des médecins de CLSC du Québec (AMCLSCQ) en juin dernier.

Depuis de nombreuses années, certains chercheurs tentent de démoniser le mode de rémunération à l’acte des médecins et semblent vouloir y coller tous les maux du système de santé québécois. Mais, entre la théorie enseignée sur les bancs d’école et la pratique sur le terrain ou suivant l’exercice de la table de négociations, il y a un monde de différences.

Congrès syndical

ma profession, mon engagement

Emmanuèle Garnier  |  2015-02-27

Les 28 et 29 mai, la FMOQ organise à Montréal un congrès syndical intitulé Ma profession, mon engagement. « Notre accord-cadre arrive à échéance à la fin de mars. On doit donc en renégocier un nouveau avec le gouvernement. On s’est dit qu’on allait consulter nos membres à ce sujet. Ce congrès se veut donc une rencontre pour bâtir le cahier des demandes », explique la présidente du comité organisateur du congrès, la Dre Josée Bouchard, également présidente de l’Association des médecins omnipraticiens du Bas-Saint-Laurent.

Formation Continue

2015-03-02

Dean Kane a écrit : « Chaque plaie chronique est le symptôme d’un problème sous-jacent qui en sape le potentiel de guérison ». Selon des données statistiques récentes, la prévalence élevée du diabète et d’autres maladies chroniques est un facteur qui augmente la probabilité de plaies chroniques. C’est dans ce domaine que la science et l’art se tiennent la main et que le clinicien a l’occasion de mettre en application les sept compétences CanMEDs.

2015-01-29

La prévalence des allergies alimentaires chez les enfants est maintenant estimée à 8 %. Celle de la maladie cœliaque est évaluée à 1 % dans la population générale et varie de 3 % à 10 % dans certains groupes à risque. Par ailleurs, plusieurs patients indiquent souffrir d’intolérances alimentaires. Il n’est donc pas surprenant de constater que plusieurs parents consultent leur médecin de famille pour ces problèmes de santé.

2014-12-19

Un Canadien sur cinq souffre de douleur chronique. Il s’agit d’un important problème de santé publique, et le fardeau qui en résulte est immense. Gaskin1 a montré que les coûts associés à la douleur chronique aux États-Unis varient entre 560 et 635 milliards de dollars annuellement, ce qui est plus élevé que ceux qui sont associés à la maladie cardiovasculaire (309 G$), au cancer (243 G$) et au système respiratoire (112 G$).

chroniques