Éditorial

Le règne de la désinformation et de la méconnaissance

Tous les Québécois suivant l’actualité ont pu constater au fil des dernières années que Gaétan Barrette était prêt à dire et à faire n’importe quoi pour arriver à ses fins. Insultes, dénigrement, chantage, menaces, intimidation et manipulation de statistiques font partie de son arsenal lorsque vient le temps de défendre une cause, peu importe la justesse de la cause en question. Tant que M. Barrette était président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), nous pouvions nous permettre collectivement de trouver regrettables ses écarts de conduite, sans plus. Et les médias eux en avaient pour leur argent avec ce personnage hors norme fort divertissant.

Lire la suite

La vie professionnelle

Dans le monde virtuel, la résistance contre le projet de loi 20 s’est cristallisée dans la page Facebook du Regroupement des médecins omnipraticiens contre une dictature en santé. Plusieurs milliers de médecins s’y donnent rendez-vous pour agir.

Le Dr Serge Lalonde, nouveau président de l’Association des médecins omnipraticiens du Sud-Ouest, a pris le pouls de ses collègues. Le projet de loi 20 provoque chez eux une colère toujours aussi vive.

Dans la guerre de chiffres qui a lieu, M. Denis Blanchette, économiste et directeur du Service des affaires économiques à la FMOQ, a tenu à présenter ses analyses, rétablir les faits et donner ses sources.

Après cinq ans à la tête de l’Association des médecins omnipraticiens des Bois-Francs, la Dre Lyne Thériault a quitté son poste de présidente. C’est le Dr Sylvain Labbé qui lui a succédé.

Formation Continue

2015-01-29

La prévalence des allergies alimentaires chez les enfants est maintenant estimée à 8 %. Celle de la maladie cœliaque est évaluée à 1 % dans la population générale et varie de 3 % à 10 % dans certains groupes à risque. Par ailleurs, plusieurs patients indiquent souffrir d’intolérances alimentaires. Il n’est donc pas surprenant de constater que plusieurs parents consultent leur médecin de famille pour ces problèmes de santé.

2014-12-19

Un Canadien sur cinq souffre de douleur chronique. Il s’agit d’un important problème de santé publique, et le fardeau qui en résulte est immense. Gaskin1 a montré que les coûts associés à la douleur chronique aux États-Unis varient entre 560 et 635 milliards de dollars annuellement, ce qui est plus élevé que ceux qui sont associés à la maladie cardiovasculaire (309 G$), au cancer (243 G$) et au système respiratoire (112 G$).

2014-11-21

Nous croyons tous maîtriser les actes que nous exécutons au quotidien. Il en va ainsi de la prescription des analyses de laboratoire, geste essentiel et souvent... automatique. Qui d’entre nous n’a pas connu cette éphémère hésitation du poignet avant de cocher allègrement une analyse de plus en se disant : « Pourquoi pas ? Tant qu’à y être... ». Il en résulte qu’en 2011-2012 au Québec, près de 150 millions d’analyses ont eu lieu pour une dépense totale de 556 000 000 $.

chroniques

Fonds FMOQ
2014-11-24

Questionnaire de fin d’année