Formation

La constipation provoquée par les opioïdes

Naloxégol pour rétablir le flux

Camille Bergeron-Parent et Mathieu Nobert  |  2021-07-29

Le naloxégol (Movantik) est un médicament de la classe des antagonistes des récepteurs opioïdes mu. Il a été approuvé par Santé Canada en 2015 dans le traitement de la constipation causée par les opioïdes chez les patients adultes souffrant de douleur non cancéreuse, mais qui répondent mal aux laxatifs.

5. Syndrome de douleur pelvienne chronique

est-ce possible ?

Rahel Wolde-Giorghis  |  2021-06-26

Une femme de 48 ans se présente pour une douleur à l’hypogastre et pour des difficultés mictionnelles depuis huit mois. Après une évaluation complète (comprenant une laparoscopie), tous les résultats sont négatifs, mais la douleur persiste malgré tout. La patiente revient voir son médecin de famille et lui demande : « Alors docteur, pourquoi ai-je encore mal ? »

Quand le corps se manifeste trop

Robert Aubin, bibliothécaire professionnel  |  2021-06-25

Flucelvax Quad

pour briser la coquille et sortir de l’œuf !

Mélanie Marche et Joëlle Smith-Mallet  |  2021-06-25

Ah la grippe ! En cette saison exceptionnelle marquée par la COVID-19 et des mesures de santé publique extraordinaires, la grippe s'est faite discrète. Néanmoins, la protection complète contre la grippe nous échappe encore malgré plusieurs décennies de vaccins. Depuis l’automne 2020, une nouvelle forme de vaccin est approuvée au Canada : le vaccin Flucelvax Quad, un premier vaccin quadrivalent inactivé issu de cellules de mammifères. Et alors direz-vous ?

Apple : trucs et astuces

Gilles Tousignant  |  2021-06-25

Au fil des mises à jour chez Apple, des fonctionnalités s’ajoutent pour faciliter l’utilisation des appareils. Voici quelques suggestions. Certaines fonctions pourraient varier selon la version d’iOS de votre téléphone.

Les syndromes sensitifs centraux, comme la fibromyalgie, se manifestent par des symptômes de douleur diffuse. Le syndrome de fatigue chronique est une autre maladie à la frontière du somatique et du psychologique. Il importe de prendre ces symptômes sérieusement, car ils peuvent évoluer vers une invalidité de longue durée.

3. La somatisation et ses avatars

pour un GPS intégratif

Pierre Verrier et Victoria Lanvin  |  2021-06-24

La nouvelle dénomination « trouble à symptomatologie somatique » regroupe des syndromes hétérogènes (troubles somatoformes, symptômes médicalement inexpliqués, troubles fonctionnels, troubles psychosomatiques, etc.). Il n’est donc pas toujours facile de s’y retrouver ! Voici un « guide pratique de la somatisation » (GPS) pour vous guider dans votre conduite.

Il est souvent difficile d’expliquer au patient un diagnostic de trouble à symptomatologie somatique. En l’absence de réponses, il risque alors de poursuivre ses demandes de consultation et d’évaluation afin de mieux comprendre ses symptômes. Que lui dire pour qu’il comprenne un peu mieux son état et quel traitement lui proposer qui aura du sens à ses yeux ?

De nombreux patients présentent un tableau clinique complexe, car difficile à catégoriser avec précision lors d’une consultation au cabinet. Est-ce un diagnostic somatique ou psychiatrique ou les deux en même temps ? Devant ceux-ci, le médecin omnipraticien est réellement mis au défi.