De médecin à enseignant

Qu’est-ce que le superviseur désire que l’apprenant devienne ?

Bruno Fortin et Serge Goulet  |  2021-03-30

Qu’est-ce que le superviseur désire que l’apprenant devienne ? Qu’il soit beau, riche et heureux ? Qu’il soit sensible ou indifférent à la souffrance d’autrui ? Que pour lui la fin justifie les moyens ? Qu’il soit toujours sûr de lui ? Qu’il réussisse coûte que coûte ?

Enseigner à être vrai à celui qui se croit à tort un imposteur

Bruno Fortin et Serge Goulet  |  2020-12-22

Le syndrome de l’imposteur est caractérisé par des sentiments récurrents de doute et par la peur d’être considéré comme coupable de fraude intellectuelle. Malgré des preuves de leurs aptitudes, les personnes qui en souffrent ont de la difficulté à intérioriser un sentiment d’accomplissement, de compétence ou d’habileté. Dans l’ensemble, ils se croient à tort moins intelligents et moins compétents que les autres.

Exercer le rôle de modèle auprès du stagiaire

un incontournable pour l’apprentissage !

Luc Côté, Suzanne Laurin et Gilbert Sanche  |  2020-10-02

Au terme de sa dernière journée de stage, votre stagiaire vous dit que vous avez été un modèle inspirant pour lui. Certes agréable à entendre, ce commentaire vous étonne, car vous avez l’impression de n’avoir rien fait de spécial.

La supervision par un pair expérimenté

comment en faire une occasion d’apprentissage

Suzanne Laurin, Gilbert Sanche, Luc Côté  |  2020-08-04

Vous avez demandé à un résident sénior de superviser un externe pendant que vous vous consacrez aux soins d’un patient. Cette manière de procéder vous semble pratique, et vos deux stagiaires sont satisfaits. Mais vous vous demandez quel est l’intérêt pédagogique d’un tel exercice.

Trouver la juste distance relationnelle avec les stagiaires

Luc Côté, Suzanne Laurin et Gilbert Sanche  |  2020-04-01

Une stagiaire qui fonctionne habituellement bien et avec qui vous aimez travailler vit des difficultés personnelles. Elle a sollicité votre aide pour y voir plus clair parce qu’elle a « confiance en vous ». Sans hésitation, vous lui avez dit « oui ». Depuis, un doute a émergé : vous vous demandez si votre réponse enthousiaste risque d’interférer avec votre rôle de superviseur.

Accueillir un stagiaire

pourquoi et comment ?

Gilbert Sanche, Luc Côté et Suzanne Laurin  |  2019-11-28

Vous recevrez bientôt un nouveau stagiaire. Vous devrez prendre un moment pour l’accueillir. Toutefois, en raison de vos nombreuses tâches cliniques, vous aurez peu de temps à lui consacrer. Faut-il vraiment tout lui expliquer ? Ne devrait-il pas savoir ce qu’il doit faire ? Il sera toujours temps de s’ajuster en cours de stage...

Enseigner la désobéissance positive

Bruno Fortin et Serge Goulet  |  2019-08-28

L’éducation médicale présente un défi complexe1. Le milieu médical transmet un idéal valorisé d’empathie, de compassion, d’altruisme et de grande disponibilité pour les patients2. L’abnégation excessive de soi peut toutefois pousser le médecin à adopter un rôle de martyr impossible à soutenir à long terme. L’absence de limites augmente le risque d’épuisement, de toxicomanie et de suicide chez les médecins3. L’enseignant aura donc à apprendre au résident à dire non aux demandes inappropriées ou exagérées et à fixer des frontières contre l’envahissement. L’établissement de frontières est indispensable à une saine perception de son identité personnelle distincte.

La rétroaction au stagiaire – III varier l’objet de la rétroaction

Suzanne Laurin, Gilbert Sanche et Luc Côté  |  2019-06-17

Votre stagiaire a évalué un homme âgé souffrant de troubles cognitifs depuis le décès récent de sa femme. Le patient minimise ses symptômes. Sa fille s’inquiète de sa sécurité, car il vit maintenant seul. Lorsque vous discutez du cas avec le stagiaire, vous constatez que, bien qu’il ait pris beaucoup de temps pour faire son anamnèse et son examen physique, il a peu d’hypothèses diagnostiques à proposer, outre la maladie d’Alzheimer, et encore moins de plan d’intervention. Vous l’aidez à élargir ses diagnostics différentiels, mais avez l’impression de passer à côté d’une occasion d’aborder d’autres aspects importants de cette situation.

Dans notre dernière chronique1, nous avons défini la rétroaction et discuté de ses caractéristiques. Nous verrons, dans celle-ci, comment formuler une rétroaction qui favorise l’apprentissage du stagiaire.

La rétroaction au stagiaire – I

pour aider à progresser

Luc Côté, Suzanne Laurin et Gilbert Sanche  |  2018-12-20

Le stage se termine, et votre stagiaire vous dit qu’il aurait aimé recevoir plus de rétroaction. Vous êtes pourtant convaincu de lui en avoir donné chaque fois que c’était possible. Cela vous déçoit, et vous vous dites qu’il est impossible de satisfaire les stagiaires.