La vie professionnelle

Président de l’Association des médecins omnipraticiens du Sud-Ouest (AMOSO), le Dr Sylvain Dufresne fait le point sur les acquis découlant de la pandémie.

La médecine a fait de grands pas dans le traitement des personnes diabétiques. La principale cause de décès de ces patients n’est maintenant plus les maladies cardiovasculaires.

Que dire à un jeune qui a des crises d’hyperphagie, recourt aux laxatifs ou suit un régime ? Ces symptômes sous-cliniques de troubles du comportement alimentaire peuvent être le reflet d’une souffrance. Et ils sont liés à des risques ultérieurs, révèle une nouvelle étude.

Si la crise sanitaire affecte l’ensemble de la population à différents degrés, elle fragilise davantage les groupes plus vulnérables. C’est le cas notamment des demandeurs d’asile, des réfugiés, des personnes sans statut et des nouveaux arrivants en général.

Irritants et découragement

Louis Godin  |  2021-03-30

La dernière année a été contraignante et difficile pour beaucoup de gens. Et nous, les médecins omniprati­ciens, au front pratiquement partout dans le réseau de la santé, n’avons pas été épargnés. On a beaucoup exigé de nous : maintien de l’offre de services de prise en charge en première ligne, couverture populationnelle au service de consultation sans rendez-vous, réaffectation en soins de longue durée (CHSLD et RPA) et en clinique de dépistage et d’évaluation (CDE), omniprésence et heures nombreuses en milieu hospitalier, etc. Et le tout avec des congés rarissimes !

Parler au médecin avant d’appeler l’ambulance

Nathalie Vallerand  |  2021-03-30

Gestion pratique en images

Louise Fugère  |  2021-03-30

À compter de ce mois-ci, vous aurez l’occasion de suivre les aventures de la Dre Sansoucis. Ces aventures aborderont des thèmes d’actualité inspirés de situations vécues.

Pandémie de COVID-19

Au front dans les résidences

Nathalie Vallerand  |  2021-03-29

Depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs médecins de famille se sont portés volontaires pour gérer des éclosions dans les résidences privées pour aînés ou y assurer un filet de sécurité. Témoignages.