La vie professionnelle

La santé des médecins : une priorité !

Marc-André Amyot  |  2022-03-30

À la sortie de la cinquième vague pandémique et d’une deuxième année de mesures sanitaires, après avoir été de tous les combats en première et en deuxième ligne, l’équipe de la FMOQ et son conseil d’administration avaient à cœur de savoir comment vont les médecins de famille sur le terrain. C’est une évidence : pour offrir des soins de qualité, il faut se sentir bien, avoir des conditions de pratique adéquates et, surtout, avoir le goût et la capacité de prendre soin des autres.

Après cinq ans à la direction de la Planification et de la Régionalisation à la FMOQ, la Dre Julie Lalancette n’a pas renouvelé son mandat. La directrice, qui cesse de travailler à temps plein, part, mais en laissant derrière elle plusieurs contributions.

Le congrès des membres

Ensemble pour se renouveler

Élyanthe Nord  |  2022-03-30

Les 26 et 27 mai aura lieu, à Montréal, le congrès des membres de la FMOQ. Intitulé « Ensemble pour se renouveler », il approfondira des thèmes comme le mieux-être des médecins, l’action syndicale, les communications et l’avenir.

Présidente de l’Association des médecins omnipraticiens des Bois-Francs, la Dre Esmeralda Elias Lopez expérimente dans son GMF, la Clinique médicale de Princeville, un modèle d’interdisciplinarité particulièrement intéressant.

L’intelligence artificielle fascine. Sa capacité décuplée de traiter des quantités énormes d’informations offre de formidables possibilités. Qu’en est-il dans un domaine comme la démence où les inconnues sont nombreuses et les signes précurseurs très subtils ? Les algorithmes créés par les réseaux de neurones artificiels pourraient-ils poser de meilleurs diagnostics que les cliniciens ?

Le décès tragique de Joyce Echaquan en septembre 2020 a révélé la nécessité de repenser les soins offerts aux membres des Premières Nations, aux Inuits et aux Métis. Dans différentes régions du Québec, plusieurs initiatives visent à permettre aux personnes de ces communautés d’obtenir des soins de qualité.

À l’occasion du passage de la FMOQ à la commission parlementaire sur le projet de loi no 11, le Dr Sylvain Dion et moi-même avons livré, au nom des 10 000 médecins de famille du Québec, un message on ne peut plus clair au gouvernement : nous ne servirons pas de boucs émissaires pour les ratés systémiques du réseau de la santé, nous n’accepterons jamais l’intimidation comme mode de gestion et nous sommes contre un projet de loi néfaste pour la profession médicale. Bref, notre intégrité, notre dignité et notre autonomie sont fondamentales !

Le nouveau président de l’Association des médecins omnipraticiens de l’ouest du Québec, le Dr Guillaume Charbonneau, désire promouvoir plusieurs projets pour améliorer l’accès des patients à la première ligne. Mais l’un des obstacles est le projet de loi no 11.

En faisant appel aux mécanismes d’adaptation de l’organisme, le jeûne intermittent non seulement permet une perte de poids, mais diminue aussi la pression artérielle, la glycémie et le taux d’insuline à jeun.