Éditorial

Climat difficile et solutions

Louis Godin  |  2021-11-25

Au moment de rédiger ce dernier éditorial à titre de président de la Fédération, je ne peux faire abstraction du climat difficile dans lequel évolue actuellement la médecine familiale au Québec. Une demande de soins en constante augmentation jumelée à un manque systémique et criant de ressources est certes à la base de ce climat difficile.

La dévalorisation tranquille

Louis Godin  |  2021-09-24

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la santé est plus criante que jamais. C’est le sujet de l’heure et le défi des semaines, des mois, des années et peut-être même des décennies à venir ! D’ailleurs, cette pénurie touche maintenant aussi le secteur de l’éducation, voire d’autres grands pans de notre économie. En santé, on est toutefois sur un fil de fer constant, car les potentiels bris de services peuvent rapidement avoir des conséquences dramatiques. Il est tragique, a posteriori, qu’on en soit rendu là quand on voit depuis plus de vingt ans un mur se dresser devant nous collectivement.

Un automne exigeant et périlleux

Louis Godin  |  2021-08-20

Les saisons se suivent, et à première vue, malheureusement, un air de déjà vu semble trop souvent se pointer à l’horizon. Après une accalmie où nous nous permettions de croire que la pandémie allait s’essouffler pour de bon, la réalité nous rattrape, et cet espoir laisse tranquillement place à la suspicion et à l’appréhension. Alors que l’automne approche, ce scénario semble encore se répéter, à la différence près qu’il est incontestable que le succès de la campagne de vaccination chez nous aura éloigné bon nombre de dangers et de catastrophes du Québec en matière de décès et d’hospitalisations.

Fierté et optimisme au menu

Louis Godin  |  2021-05-26

Après la très difficile année 2020 où le Québec a vécu le pire de la crise sanitaire et un hiver 2021 où la prudence extrême était de mise, nous voilà enfin arrivés à une étape où l’espoir réel d’un retour durable à une certaine normalité prend forme. Si nous devons tous modérer notre enthousiasme en raison de l’imprévisibilité du virus, nous avons le droit d’être fiers, à la fois comme citoyens et comme professionnels de la santé. D’abord, nous pouvons être fiers du chemin parcouru, puis optimistes pour la suite des choses.

Chemin de croix et solidarité

Louis Godin  |  2021-04-30

Il est inutile, à ce stade-ci, de répéter pour une énième fois à quel point les quatorze derniers mois ont été exigeants, difficiles et carrément pénibles pour les professionnels de la santé et la population en général. On parle d’une pandémie, après tout, qui occupera indéniablement une place de choix dans les grands livres d’histoire du prochain siècle, voire proba­blement des siècles subséquents. Nous sommes tous, à différents degrés, mis devant certaines de nos limites dans un monde où nous n’avions jamais pensé évoluer, surtout durant une si longue période.

Irritants et découragement

Louis Godin  |  2021-03-30

La dernière année a été contraignante et difficile pour beaucoup de gens. Et nous, les médecins omniprati­ciens, au front pratiquement partout dans le réseau de la santé, n’avons pas été épargnés. On a beaucoup exigé de nous : maintien de l’offre de services de prise en charge en première ligne, couverture populationnelle au service de consultation sans rendez-vous, réaffectation en soins de longue durée (CHSLD et RPA) et en clinique de dépistage et d’évaluation (CDE), omniprésence et heures nombreuses en milieu hospitalier, etc. Et le tout avec des congés rarissimes !

S’adapter sans cesse

Louis Godin  |  2021-03-03

Alors que nous sortons probablement de la phase la plus aiguë de la seconde vague de la pandémie qui nous afflige depuis près d’un an, il est raisonnable de croire que les jours meilleurs approchent véritablement enfin. La baisse quasi constante des cas positifs, des hospitalisations et des décès observée au cours des dernières semaines est incontestablement de bon augure, à moins évidemment que les variants nous fassent basculer dans une troisième vague. Les plus récentes données extrêmement encourageantes sur l’efficacité des vaccins, ainsi que l’accessibilité prochaine à grande échelle desdits vaccins, sont aussi synonymes d’espoir. Puisqu’il est toujours possible que ces variants nous propulsent dans une troisième vague, accordons-nous le droit d’aspirer à des jours meilleurs, tout en étant conscient que la situation reste fragile.

Le fil de fer

Louis Godin  |  2021-01-28

Après avoir probablement vécu la phase la plus difficile de la seconde vague de la pandémie qui nous afflige depuis maintenant plus de dix mois, force est de constater que nous marchons sur un fil de fer quant à notre capacité collective d’offrir les soins nécessaires à la population. Si les problèmes d’approvisionnement d’équipements médicaux et de protection individuelle restent une hantise associée à la première vague, la pénurie de personnel et le délestage d’activités médicales et chirurgicales pourtant importantes sont eux bien réels. La vulnérabilité extrême du réseau étant parfois une notion bien abstraite pour certains de nos concitoyens, il demeure notre devoir non seulement de leur prodiguer encore et toujours les meilleurs soins possibles, mais aussi de les prévenir et de les informer.

Labeur et espoir

Louis Godin  |  2020-12-22

Tandis que nous tournons tranquillement la page sur une année jamais vue et ô combien exigeante sur tous les plans, il m’apparaît plus que jamais approprié de souligner le travail accompli au cours des dix derniers mois, au prix de nombreux sacrifices d’ailleurs, par les médecins de famille et tous les professionnels soignants. Ce virus extrêmement contagieux et la pandémie déstabilisante qui en a découlé auront bousculé la vie d’énormément de gens. Plu­sieurs, notamment des médecins et de nom­­breux autres professionnels de la santé, en auront perdu certains repères considérés comme acquis. Comme président de la Fédération, je ne peux que réitérer ma fierté devant le travail des médecins omnipraticiens, partout au Québec, en 2020.

Rayonnement et engagement

Louis Godin  |  2020-11-20

Plus tôt cette année, en février, le conseil d’administration de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) a créé un nouveau prix en reconnaissance des accomplissements exceptionnels d’un médecin om­ni­praticien ou d’un groupe de médecins omnipraticiens. C’est en quelque sorte un prix hommage, remis par les pairs, à des médecins omnipraticiens qui ont fait rayonner la profession par leur engagement hors norme qui mérite d’être souligné au moment propice, mais aussi pour la postérité. Dès que la décision de décerner un tel prix a été prise, il a en outre été établi que les premiers récipiendaires en seraient les Drs David Saint-Jacques et Véronique Morin.