Nouvelles syndicales et professionnelles

Président de la FMOQ depuis le 12 décembre dernier, le Dr Marc-André Amyot veut s’attaquer à plusieurs dossiers importants, comme la pénurie d’omnipraticiens et l’accès à la première ligne des patients sans médecin de famille. Mais parallèlement, il désire que ses membres continuent à ressentir le plaisir de pratiquer.

On le sait maintenant, la douleur est produite par le cerveau. Ce constat ouvre la porte à des traitements relativement efficaces contre la douleur chronique.

Une nouvelle étude montre qu’environ la moitié des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde pourraient diminuer ou cesser leur traitement d’antirhumatismaux modificateurs de la maladie sans subir de rechute un an plus tard. Mais qu’arrive-t-il lorsque la méthode ne fonctionne pas ?

Tenter de changer le monde

l’apport de médecins engagés

Nathalie Vallerand  |  2022-01-31

Ils ont une cause qui leur tient à cœur et y consacrent bénévolement temps et énergie. Rencontre avec six médecins de famille engagés.

Le 11 décembre, après quatorze ans à la tête de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), le Dr Louis Godin présentait son 38e et dernier rapport au Conseil. Les négociations avec le gouvernement au sujet des patients sans médecin de famille se poursuivaient toujours, a-t-il expliqué.

Quel est le meilleur dossier électronique (DME) ? Pour le savoir, l’Association des médecins omnipraticiens de Laurentides-Lanaudière (AMOLL) a mis sur pied un comité. La conclusion : « Toutes les solutions de DMÉ certifiées sont de bons choix. » Le rapport du groupe de travail va cependant plus loin pour aider les médecins à trouver le meilleur DME (bit.ly/3dyl8d5).

Commencées dans les dix jours suivant une commotion cérébrale, les activités aérobiques permettent de hâter la récupération de cinq jours et de réduire le risque de symptômes post-commotionnels persistants chez les jeunes sportifs.