Formation

2. Dépistage du cancer en 2020

stop ou encore ?

Guy Roy et Michel Cauchon  |  2019-12-19

Dépistage du cancer colorectal, du sein, du col de l’utérus, du poumon ou de la prostate ; des experts en font la promotion tandis que d’autres le décrient en citant parfois les mêmes publications scientifiques ! Alors, quels dépistages offrir en 2020 et comment aider vos patients à y voir clair ?

3. Prescrire pour prévenir… couper l’herbe sous le pied des ITSS !

Claude Laberge et Évelyne Fleury  |  2019-12-19

L’incidence des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) augmente. La prescription d’antibiotiques ou d’antirétroviraux occupe une place importante pour en limiter la propagation. Elle est utile non seulement pour les personnes infectées, mais aussi pour leurs partenaires.

4. Lipides sanguins et risque cardiovasculaire

nuances sur les statines !

Johanne Blais et Maya Verdant-Franco  |  2019-12-19

Les statines font partie des médicaments les plus prescrits dans le monde. Leur efficacité pour réduire le cholestérol est déjà bien connue. De même, la réduction des accidents cardiovasculaires associée aux statines est largement établie en prévention secondaire. L’efficacité de ces molécules ne fait aucun doute. Mais quelle est la place des statines en prévention primaire ? Qu’en est-il des autres mesures non pharmacologiques ?

5. L’hypertension artérielle

toujours un défi en 2020 ?

Caroline Rhéaume et Paul Poirier  |  2019-12-19

Au Canada, près de 23 % de la population a reçu un diagnostic d’hypertension artérielle1. On estime qu’en 2025, 29 % de la population mondiale adulte sera hypertendue2. C’est tout un défi pour les omnipraticiens en première ligne !

La flibansérine

libido, mais pas trop

Juliana Mahood et Alexandra Salama  |  2019-12-19

La flibansérine (Addyi) a été approuvée en 2018 par Santé Canada pour le traitement du trouble lié à la baisse du désir sexuel chez la femme préménopausée1. C’est le seul médicament de la classe des agonistes du récepteur post-synaptique 5-HT1a et antagonistes du récepteur 5-HT2a.

Le réseau 5G

Gilles Tousignant  |  2019-12-19

Il ne se passe pas une journée sans que nous n’entendions parler de l’arrivée du réseau 5G. On vante ainsi ses possibilités et ses effets sur nos vies numériques. À titre d’exemple, l’arrivée de la troisième génération (3G) aura permis à un téléphone intelligent d’obtenir la même vitesse sur Internet qu’un ordinateur branché par connexion filaire. Dès lors, il est devenu possible de regarder des émissions de télévision ou des vidéos sur un téléphone.

Le counseling, le dépistage, l’immunisation et la chimioprophylaxie sont utilisés en prévention clinique. Leur but ? Accroître le nombre d’années de vie en bonne santé de la population en intervenant le plus tôt possible bien avant les symptômes de la maladie. Malgré notre connaissance dans ce domaine, nous n’agissons pas assez. Par exemple, au Québec, les habitudes de vie sont abordées en moyenne seulement dans une visite sur quatre au cabinet.

1. Le suivi des tout-petits

plus pertinent que jamais !

Danièle Lemieux, Alena Valderrama et Dominique Cousineau  |  2019-11-28

Vous diagnostiquez au service de consultation sans rendez-vous une otite moyenne aiguë chez Thomas, 15 mois. À l’examen, vous notez qu’il a déjà des caries. Sa mère, monoparentale, vous confie qu’il réclame le biberon pour se rendormir. Vous lui donnez un rendez-vous de suivi, car il n’a pas de médecin de famille. Vous prévoyez faire une évaluation globale. Quelle approche adopterez-vous ?

2. Allaitement et période critique

l’urgence d’agir dès une difficulté !

Christiane Charette et Laura N. Haiek  |  2019-11-28

En 2017, 88,5 % des mères québécoises ont commencé à allaiter1. Toutefois, seulement quelque 65 % des mères allaitaient encore exclusivement leur bébé après quatre semaines de vie et seulement environ 50 %, après huit semaines2. Pourtant, la grande majorité des mères veulent allaiter exclusivement au-delà du premier mois3. Comment expliquer ce phénomène ?